Tom Ramshaw prend le 10e rang en Finn aux Jeux olympiques de 2020

August 3, 2021

Tom Ramshaw prend le 10e rang en Finn aux Jeux olympiques de 2020

L’équipe canadienne de voile quitte Tokyo avec deux top 10 pour la première fois depuis 2012

Kingston, le 3 août 2021 – L’athlète canadien en voile Tom Ramshaw a pris le 7e rang lors de la course des médailles de la catégorie Finn présentée la nuit dernière aux Jeux olympiques de 2020 pour clôturer la compétition en 10e position au classement général.

À ses deuxièmes Jeux olympiques, Ramshaw, de Toronto, a amélioré son résultat de Rio en 2016 où il avait terminé au 21e rang.

« En général, je suis super content de ma 10e position après un départ très difficile à cette régate, a dit Ramshaw. J’étais très honoré de représenter le Canada et de pouvoir profiter de cette expérience olympique à nouveau. C’était un privilège et une grande expérience. »

« Aujourd’hui, nous avons eu peu de vent pour la course des médailles et je n’avais rien à perdre mis à part de gagner possiblement quelques places. J’ai donc pris plus de risque que je ne l’aurais fait normalement. Toutefois, ça n’a pas payé alors que la flotte s’est très compressée, l’arrivée a été très serrée, et je n’ai pu monter au classement. »

En se qualifiant pour la course des médailles et en terminant 10e, Tom Ramshaw a réalisé la meilleure performance canadienne en Finn depuis que Chris Cook a terminé au 5e rang en 2008 à Pékin. Il s’agit également du quatrième meilleur résultat canadien dans cette épreuve depuis la médaille de bronze de Terence Neilson en 1984 à Los Angeles.

Ajoutée au programme olympique en 1952, l’épreuve en Finn a été présentée lors de 17 Jeux olympiques (en excluant le boycott canadien en 1980). La compétition à Tokyo était toutefois la dernière au calendrier olympique puisqu’elle n’est pas au programme pour Paris en 2024.

« La catégorie Finn n’est plus au programme alors, c’est évidemment très triste », s’est exprimé Ramshaw. « Ce n’est plus une option, mais il y a toujours les autres épreuves et celle du Laser dans lesquelles je voudrais me mettre au défi de poursuivre. Nous verrons, nous réévaluerons et je prendrai mon temps. »

Jacob Saunders et Oliver Bone terminent au 17e rang
À l’épreuve masculine en 470, Jacob Saunders de Chester, en Nouvelle-Écosse, et Oliver Bone de Montréal, QC, qui participent tous deux à leurs seconds Jeux olympiques, ont pris les 17e et 14e rangs lors des deux dernières courses préliminaires pour terminer en 17e position au classement général. Saunders, qui a participé à l’épreuve du 470 en 2016 et Bone, en 2008 à Beijing, n’ont malheureusement pu se qualifier pour la course des médailles à l’horaire ce soir.

« Nous sommes très contents de notre compétition, a dit Oliver Bone. Évidemment, en tant que compétiteurs, nous voulons toujours faire mieux, mais, avec le départ retardé de la saison, nous avons tout fait ce que nous pouvions et nous sommes satisfaits du résultat. Nous avons eu plusieurs moments où nous avons navigué avec les meilleurs de la flotte. Notre septième position lors de la cinquième course représente, tant pour moi que pour Jacob, notre meilleur résultat aux Jeux olympiques dans nos saison respectives. Nous sommes honorés d’avoir fait partie de cette équipe avec des athlètes et entraîneurs si exceptionnels. »

Meilleure performance canadienne depuis 2012
Le Canada a terminé la compétition de voile avec deux résultats parmi les 10 premiers, ce qui représente la meilleure performance pour le pays depuis les Jeux olympiques de 2012.

Sarah Douglas a réalisé la meilleure performance individuelle féminine canadienne dans l’histoire des Jeux olympiques avec une sixième position au classement général en Laser Radial, alors que Tom Ramshaw a pris le 10e rang en Finn.

À Londres il y a neuf ans, Zachary Plavsic et Nikola Girke ont respectivement terminé aux 8e et 10e rang en RS:X, alors qu’à Rio, le meilleur résultat canadien a été une 15e position.

Au sein de cette équipe olympique canadienne de voile, plus de la moitié des athlètes prenaient part à leurs premiers Jeux, incluant Ali ten Hove et Mariah Millen, qui ont pris le 16e rang en 49er FX, Will Jones et Evan DePaul, 19e en 49er, ainsi que Sarah Douglas. Nikola Girke, qui participait à ses cinquièmes Jeux, a fini au 23e rang.

« Nous sommes tous fiers de nos athlètes et entraîneurs qui se sont dévoués afin de faire avancer la voile canadienne, a déclaré le directeur de la haute performance de Voile Canada, Mike Milner. Nous visons maintenant à continuer à nous améliorer en vue des Jeux olympiques de 2024 dans trois ans alors que le futur est prometteur pour la voile canadienne vers Paris. »

Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Voile Canada à https://www.sailing.ca/.

À propos de Voile Canada
Fondé en 1931, Voile Canada est l’organisme national régissant le sport de la voile au pays. Voile Canada est un leader mondial fier de ses athlètes de calibre international, et du fait que ce sport peut être pratiqué pendant toute une vie dans un milieu inclusif. L’organisation et ses membres sont engagés vers l’excellence en développant et en entraînant ses leaders, athlètes, navigateurs, instructeurs, entraîneurs et officiels. Avec le précieux soutien de ses partenaires, les associations provinciales de voile et les membres de clubs, les écoles, les organisations et parties prenantes, la voile se voit promouvoir dans toutes ses formes. En établissant les standards et en présentant des programmes allant du plan d’eau près de la maison jusqu’au podium pour les Canadiens de tous âges et toutes habiletés, des canots aux quillards, de la croisière à la navigation, de la planche à voile au motonautisme, en passant par l’accessibilité de la voile pour tous, Voile Canada établit un sport pour l’excellence, un sport pour la vie et un sport pour tous.

Sport au programme olympique depuis les premiers Jeux en 1896, à l’exception de 1904, la poursuite du succès aux Jeux est ce qui alimente le focus de Voile Canada alors que les athlètes canadiens ont jusqu’ici remporté neuf médailles olympiques et cinq des Jeux paralympiques.


  • Rolex
  • Helly Hansen
  • Gallagher Skippers' Plan
  • BMO Sail Canada MasterCard
  • Government of Canada