Tom Ramshaw de retour avec une deuxième position… en ILCA 7 (Laser)

January 17, 2022

Tom Ramshaw de retour avec une deuxième position… en ILCA 7 (Laser)

Sarah Douglas a aussi pris part à une première compétition depuis Tokyo 2020; elle termine au 5e rang au US Open Sailing Series 2022 à Fort Lauderdale

Kingston, le 17 janvier 2022 – L’Olympien canadien à deux reprises en voile Tom Ramshaw a pris la deuxième position au US Open Sailing Series 2022, événement qui s’est conclu lundi à Fort Lauderdale, aux États-Unis, en ILCA 7 (Laser), une classe dans laquelle Ramshaw n’avait pas compétitionné depuis 2015.

Au cours des six courses de l’événement, l’athlète de Toronto est tout d’abord revenu en force avec une première position lors de sa première course depuis Tokyo 2020. Lundi, il a terminé la compétition avec une deuxième première position. Luke Ruitenberg de St. Margaret’s Bay, en Nouvelle-Écosse, s’est glissé tout juste derrière Ramshaw lors de la sixième et dernière course, en deuxième position, pour conclure l’épreuve regroupant 31 participants en septième place. Six autres Canadiens prenaient part à cette compétition qui incluait également des navigateurs des États-Unis, de Porto Rico, des Bermudes, Venezuela et de Bélize.

« Cette régate était bien pour être de retour et d’avoir de bonnes courses, a dit Ramshaw qui a participé aux deux derniers Jeux olympiques dans la classe Finn qui était au programme olympique pour une dernière fois à Tokyo. Je pensais que j’avais des chances de gagner si je naviguais bien mais, malheureusement, j’ai fait trop d’erreurs. J’étais un peu rouillé à la sortie du départ, mais j’ai réussi à me regrouper pour une bonne série. J’ai définitivement hâte de m’améliorer et de compétitionner à nouveau! »

Sarah Douglas cinquième à sa première compétition depuis Tokyo
En ILCA 6 (Laser Radial), Sarah Douglas a grimpé de cinq positions de la première journée d’action samedi pour prendre le cinquième rang à sa première compétition depuis les Jeux olympiques l’été dernier.

Au cours de la compétition, l’athlète de Toronto a terminé troisième à une reprise en plus de terminer deux fois en cinquième position pour terminer une place devant l’une des trois autres Canadiennes également en action, Coralie Vittecoq de Montréal. Lors des six courses, cette dernière a enregistré une deuxième et une troisième position.

« C’était bien d’être de retour à la compétition après une longue pause suivant les Olympiques. Sans surprise, je suis toujours en voie de revenir à ma condition de course, tant physiquement que mentalement. La prochaine étape pour moi sera de m’entraîner avec le reste de l’équipe canadienne à Clearwater la semaine prochaine, a dit Douglas qui avait pris le sixième rang à Tokyo. Félicitations aux gagnants qui ont très bien navigué dans des conditions à la fois difficiles et excitantes. »

Cette fin de semaine, le Canada sera représenté par 10 autres Canadiens à la prochaine étape du US Open Sailing Series 2022 qui aura lieu à Miami. Parmi ceux-ci, les Olympiens canadiens à Tokyo 2020 Ali ten Hove et Mariah Millen seront en action, tout comme l’équipe de Audrey Staples et Marion Lafrance-Berger en 49er FX.

Du côté masculin en 49er, les équipes de Ryan et Andrew Wood, Arie Moffat et Sam Bonin, ainsi que Thomas et William Staples seront en action.

Résultats canadiens
US Open Sailing Series 2022
Fort Lauderdale, États-Unis

FINAL

ILCA 6 (/62)
5. Sarah Douglas (R1: 23 / R2: 3 / R3: 9 / R4: 5 / R5: 5 / R6: 14)
6. Coralie Vittecoq (R1: 12 / R2: 7 / R3: 15 / R4: 2 / R5: 20 / R6: 3)
12. Clara Gravely (R1: 29 / R2: 25 / R3: 8 / R4: 24 / R5: 3 / R6: 7)
33. Aidan Dennis (R1: 40 / R2: 20 / R3: 38 / R4: 12 / R5: 25 / R6: 40)

ILCA 7 (/31)
2. Tom Ramshaw (R1: 1 / R2: 11 / R3: 17 / R4: 7 / R5: 7 / R6: 1)
7. Luke Ruitenberg (R1: 22 / R2: 20 / R3: 6 / R4: 9 / R5: 1 / R6: 2)
10. Liam Bruce (R1: 5 / R2: 18 / R3: RET / R4: 8 / R5: 5 / R6: 15)
11. Ryan Anderson (R1: 18 / R2: 4 / R3: 19 / R4: 17 / R5: 3 / R6: 11)
12. Forrest Wachholz (R1: 12 / R2: 10 / R3: 27 / R4: 3 / R5: 10 / R6: 20)
13. James Juhasz (R1: 16 / R2: 13 / R3: 10 / R4: 12 / R5: 12 / R6: 10)
23. Finley Nakatsu (R1: 24 / R2: 26 / R3: 18 / R4: 22 / R5: 23 / R6: 17)
25. Daniel Connors (R1: 31 / R2: 28 / R3: 15 / R4: 19 / R5: 24 / R6: 24)

À propos de Voile Canada
Fondé en 1931, Voile Canada est l’organisme national régissant le sport de la voile au pays. Voile Canada est un leader mondial fier de ses athlètes de calibre international, et du fait que ce sport peut être pratiqué pendant toute une vie dans un milieu inclusif. L’organisation et ses membres sont engagés vers l’excellence en développant et en entraînant ses leaders, athlètes, navigateurs, instructeurs, entraîneurs et officiels. Avec le précieux soutien de ses partenaires, les associations provinciales de voile et les membres de clubs, les écoles, les organisations et parties prenantes, la voile se voit promouvoir dans toutes ses formes. En établissant les standards et en présentant des programmes allant du plan d’eau près de la maison jusqu’au podium pour les Canadiens de tous âges et toutes habiletés, des canots aux quillards, de la croisière à la navigation, de la planche à voile au motonautisme, en passant par l’accessibilité de la voile pour tous, Voile Canada établit un sport pour l’excellence, un sport pour la vie et un sport pour tous.

Sport au programme olympique depuis les premiers Jeux en 1896, à l’exception de 1904, la poursuite du succès aux Jeux est ce qui alimente le focus de Voile Canada alors que les athlètes canadiens ont jusqu’ici remporté neuf médailles olympiques et cinq des Jeux paralympiques.


  • Rolex
  • Helly Hansen
  • Gallagher Skippers' Plan
  • BMO Sail Canada MasterCard
  • Government of Canada