Sur le pont : Terry Neilson

October 26, 2021

Sur le pont : Terry Neilson

Terry Neilson a été intronisé au Temple de la renommée de la voile canadienne le dimanche 3 octobre après avoir remporté la médaille de bronze dans la catégorie Finn aux Jeux olympiques de 1984 à Los Angeles. Conversation « Sur le pont » avec l’athlète originaire de l’Ontario.

Félicitations pour votre intronisation cette année au Temple de la renommée de la voile canadienne. Comment vous sentez-vous?
C’est bien de faire partie d’un groupe aussi exclusif de navigateur.

Vous avez remporté la médaille de bronze dans la catégorie Finn aux Jeux olympiques de 1984. Comment vous êtes-vous senti lorsque vous avez réalisé que vous étiez sur le podium?
C’était un peu irréel et, en même temps, un soulagement que la compétition soit terminée.

À l’exception de la médaille, quel est votre meilleur souvenir aux Jeux olympiques de 1984?
Mon plus beau souvenir a été d’aller au Catalina Island avec d’autres navigateurs de Finn lors de la dernière journée.

Quel a été votre plus grand défi vers les Jeux olympiques de 1984?
Mon plus grand défi, et de beaucoup, était de se qualifier car mon principal adversaire pour la place pour les Jeux olympiques était Larry (La légende) Lemieux, qui était un navigateur de Finn très haut classé et très, très talentueux.

Qu’avez-vous fait à la suite de votre carrière comme athlète international?
J’ai fait de la voile professionnelle pour environ sept ans et, par la suite, j’ai travaillé dans l’industrie des assurances.

Que faites-vous maintenant?
J’ai une compagnie de logiciel à Toronto et une compagnie minière en Amérique du Sud.

Que pensez-vous de la génération actuelle de navigateurs de haute performance au Canada?
Je pense que c’est plus difficile présentement mais avec le bon entraînement et la bonne attitude, ils peuvent connaître du succès.


  • Rolex
  • Helly Hansen
  • Gallagher Skippers' Plan
  • BMO Sail Canada MasterCard
  • Government of Canada