Sur le pont : Sam Bonin & Arie Moffat

May 3, 2022

Sur le pont : Sam Bonin & Arie Moffat

Sam Bonin et Arie Moffat font maintenant équipe en 49er. Discussion « Sur le pont » avec les athlètes de l’Ontario.

Arie, depuis combien de temps est-ce que vous vous connaissez et comment s’est formée cette équipe?

Mon premier souvenir de Sam est à un camp d’entraînement de la jeunesse à Miami en mars 2017. Sam faisait équipe avec son frère en 29er et je m’entraînais en i420 avec mon ancien partenaire de voile, Pat Wilson. Plus tard au cours de cette même année, nous nous sommes mieux connus lorsque nous nous sommes tous les deux qualifiés pour les Championnats du monde de la jeunesse 2017 à Sanya, en Chine. En 2018, nous avons tous migré en 49er et donc, entre 2018 et 2021, je me suis entraîné avec et j’ai compétitionné contre les frères Bonin. Au cours de cette période, j’ai navigué avec plusieurs partenaires, tout d’abord comme membre de l’équipage puis comme timonier.

De mon point de vue, la première fois qu’il y a eu un début de partenariat entre Sam et moi était au mois d’août l’an dernier lorsque Sam m’a contacté. Nous avons alors débuté la discussion en vue de la route vers 2024. Je n’aurais pu espérer un meilleur coup de fil car j’avais des problèmes à trouver un partenaire de voile engagé, d’autant plus que ça venait de quelqu’un que je respecte autant que Sam.

Sam, ton frère Will et toi avez compétitionnés ensemble depuis 2016. Que fais ton frère maintenant et pourquoi ce partenariat s’est-il terminé?
Will et moi avons eu beaucoup de succès dans notre carrière jeunesse et junior en 49er. Ensemble, nous avons compétitionné pour le Canada sur la scène internationale, partageant des expériences incroyables à travers les années. À la fin de 2021, nous avons dû prendre une décision très difficile quant aux prochaines étapes de notre parcours. Je venais de terminer mon baccalauréat à l’Université Queen’s et j’étais prêt pour un engagement à temps plein à la voile. De l’autre côté, Will venait de terminer sa deuxième année en génie et il continuait ses études pour les deux prochaines années. Avec une personne à temps partiel et l’autre à temps plein, nous avons réalisé que ce n’était pas une recette à succès et nous avons pris la décision de se séparer à l’amiable.

Will a pris un pas de recul du parcours olympique et il a décidé d’entraîner de jeunes athlètes en 29er au club ABYC cet été. Je sais que ces jeunes sont entre bonnes mains avec Will comme entraîneur.

Arie, depuis que vous avez fait équipe au début de 2022, vous avez terminé au deuxième rang (et étiez les meilleurs Canadiens) au US Open, et avez pris le 17e rang à la régate Mallorca Sailing Center et la 49e position à la Coupe du monde, toujours à Mallorca. Êtes-vous content de vos succès à vos débuts et comment votre nouveau partenariat s’est transformé?
À partir du début, l’objectif de ce partenariat a été de devenir la meilleure équipe de 49er au monde. Nous avons entretenu cette croyance que nous pouvons y arriver par notre travail sur l’eau, notre entraînement en performance mentale, dans le gymnase, dans des séances de debriefing, et en innovant quant à la façon dont nous nous entraînons. C’est inspirant de voir que nos premiers résultats démontrent que nous sommes sur la bonne voie, mais il y a encore beaucoup de chemin à faire entre nous et l’objectif. Nous sommes très chanceux d’avoir un groupe d’entraînement de trois équipes canadiennes très fortes en 49er ainsi qu’un entraîneur expérimenté qui nous rendent tous meilleurs. Je crois que, ensemble, ce groupe ira très loin.

En même temps, il y a plusieurs objectifs excitants à viser. Cela fait 10 ans depuis la dernière fois qu’une équipe canadienne de 49er s’est qualifiée pour la flotte d’or aux Championnats du monde de 49er, et aucune équipe canadienne de 49er s’est qualifiée pour une course des médailles dans l’histoire des Championnats du monde et des Jeux olympiques.

Sam, quelles habiletés est-ce qu’Arie apporte à ce nouveau partenariat et qui te complète en tant qu’équipe?
Arie est unique comparativement aux autres individus avec qui j’ai travaillé dans le passé. Les partenariats en 49er sont intéressants parce que vous avez vraiment un sens de ce qui motive les gens et les réunit. En ce qui concerne Arie, je n’ai jamais vu quelqu’un aussi motivé et déterminé que lui. Son habileté à penser à l’extérieur de la boite et à voir des situations d’une vision différente lui permet de mettre en place un plan original et solide, alors que sa motivation et sa détermination lui permettent d’exécuter ce plan avec précision. Je sais qu’à chaque fois que nous allons dans le parc à bateau, Arie sort le meilleur de lui-même peu importe ce qui se passe.

Arie, quelles habiletés est-ce que Sam amène et qui complètent votre équipe?
De mon expérience, ce qui est unique à propos de Sam est qu’il est en même temps un grand penseur au niveau analytique et un dur et constant compétiteur. Cela engendre un athlète en voile incroyable. Dans notre équipe, Sam est en charge de l’équipement – mise à niveau, les voiles et les logistiques de bateau. Ça m’enlève beaucoup de poids sur les épaules de savoir que Sam fera un magnifique travail dans ces secteurs, et que je peux me concentrer sur mes propres responsabilités.

Sam, croyez-vous possible de vous qualifier pour les Jeux olympiques de 2024?
Absolument! Même si les Jeux sont dans deux ans et que nous avons un peu plus de huit mois ensemble en tant qu’équipe, c’est complètement possible pour nous de non seulement nous qualifier pour les Jeux, mais également d’y performer. Alors que nous avons tous les deux déjà compétitionné pendant 2-3 ans en 49er, ça nous a vraiment pris peu de temps d’être ensemble et de commencer à performer. Nous avons un solide plan et un groupe d’entraînement qui nous a déjà permis de réaliser des progrès vers notre objectif. Je crois fermement qu’au même moment l’an prochain, nous serons constamment parmi les meilleurs au niveau international.

Arie, comment la communauté de voile et les supporteurs peuvent vous suivre et rester connecté avec vous tout au long de votre parcours?
Nous avons décidé de nommer notre équipe SAMARI Sailing, incorporant nos noms et qui, en même temps, est un clin d’œil subtil aux guerriers historiques. Nous venons de lancer nos pages de médias sociaux et notre page de don WindAthletes et nous invitons la communauté à les visiter dans ce qui sera un parcours très excitant. Rejoignez-nous à @samari_sailing sur Instagram et Facebook.

Sam, quel est le plan à venir? Avez-vous des régates à venir que les supporteurs devraient porter attention?
Le plan pour cette année est de naviguer autant que nos corps nous le permettront. Avec la récente mise à jour de l’équipement en 49er (nouveau matériel, fournisseur et design du mât et des voiles), il y a encore beaucoup de tests à faire en plus de l’entraînement régulier. Au niveau des compétitions, nous avons un gros circuit qui s’en vient ce printemps et cet été qui inclut Kieler Woche en Allemagne en juin, les Championnats européens de 49er au Danemark en juillet et, le point culminant, les Championnats du monde de 49er à St. Margaret’s Bay, en Nouvelle-Écosse, à la fin du mois d’août. Nous sommes extrêmement excités de compétitionner à la maison. Restez en contact avec nos médias sociaux afin de rester à jour sur nos progrès, nos résultats et nos grands moments.


  • Rolex
  • Helly Hansen
  • Gallagher Skippers' Plan
  • BMO Sail Canada MasterCard
  • Government of Canada