Sur le pont : Paul Tingley

May 17, 2022

Sur le pont : Paul Tingley

Gagnant de trois médailles en voile aux Jeux paralympiques, incluant l’or en 2008, Paul Tingley est maintenant le président d’AbleSail Network Canada. Discussion « Sur le pont » avec l’athlète à la retraite de la Nouvelle-Écosse.

Parlez-nous de ce qu’est AbleSail Network Canada et ce que vous faites?
AbleSail Network Canada est une organisation créée en 2006 en tant que fondation caritative nationale pour la base qui présente des programmes de voile pour ceux en situation d’handicap d’un océan à l’autre.

Pouvez-vous nous donner un aperçu de la voile paralympique au Canada?
Plus de 22 % des Canadiens ont une invalidité, et certains ont de plus grands besoins et nécessitent de l’équipement de voile spécialisé et un support. Il y a 18 clubs Able Sail à travers le Canada qui offrent la sécurité et qui font la promotion de l’indépendance. Il y a des milliers d’heures de voile chaque été présentées par les clubs Able Sail. Ceux-ci sont habituellement supportés par des clubs de yacht, des instructeurs et des bénévoles. La pandémie a mis plusieurs programmes sur pause, mais nous nous attendons à un été 2022 rempli d’activités. Plusieurs clubs utilisent le Martin 16, et la Mobility Cup est notre régate annuelle où ceux en situation d’handicap et qui font de la course compétitionnent dans les flottes argent et or.

Qu’est-ce qui s’en vient pour la voile paralympique alors que c’est maintenant exclue du programme des Jeux paralympiques?
La voile paralympique a été retiré des Jeux paralympiques, ce qui a malheureusement changé le parcours du côté de la course et réduit le nombre de compétiteurs. AbleSail Network fait la promotion de la voile paralympique afin qu’elle soit de retour à LA 2028, alors que le pays-hôte peut aider à y parvenir.

Comment est-ce que les clubs peuvent contribuer à améliorer l’accessibilité à leurs installations et à leurs programmes?
Notre population en voile est vieillissante et, avec l’âge, viennent les problèmes de mobilité. Des bourses pour l’accessibilité sont disponibles partout au Canada et elles sont destinées à aider à réduire les barrières pour les personnes en situation d’handicap, tout en aidant la capacité de votre club de yacht à répondre aux besoins de vos membres qui vieillissent.

Comment AbleSail Network peut les supporter?
AbleSail Network peut donner des conseils sur l’accessibilité, l’équipement et l’entraînement des entraîneurs. Nous offrons également des opportunités à se connecter à des ressources utiles et à de l’information pour les navigateurs en situation d’handicap. De par notre expérience, l’accès aux installations et les dépenses reliées à l’équipement peuvent être couverts par les bourses et les dons. Votre province peut avoir des fonds spécifiques que vous pouvez demander pour améliorer l’accessibilité, et nous avons trouvé des clubs de service et des compagnies qui sont très réceptifs à donner de l’équipement pour l’accessibilité.

Comment peuvent-ils contacter votre organisation pour obtenir du soutien?
Nous invitons les personnes en situation d’handicap d’à travers le Canada de nous contacter en ligne par notre site Internet au www.ablesailnetwork.com ou par courriel à ablesailnetwork@gmail.com.

La voile paralympique ne fait pas partie du programme paralympique pour Paris en 2024. Croyez-vous que ça aura un impact sur la participation au Canada?
La plupart des personnes en situation d’handicap qui font de la voile ne seront pas affectées. C’est la partie de la base de leur parcours. Mais les athlètes ayant des ambitions de courses seront affectés puisque l’opportunité paralympique n’est plus.

World Sailing a créé un plan dans un effort de ramener la voile paralympique aux Jeux de 2028. Croyez-vous que ça arrivera?
La voile paralympique fait beaucoup de bruit sur les médias sociaux et ça ne fait aucun mal d’augmenter la promotion. Je crois que le pays-hâte peut avoir un impact sur le sport choisis et, j’espère, que les États-Unis pousseront pour la voile paralympique à Los Angeles en 2028.

Depuis votre retraite en tant qu’athlète, que faites-vous dans la vie autre qu’être président d’AbleSail Network Canada?
Je travaille pour la province de la Nouvelle-Écosse en tant que consultant récréatif, ce qui me permet de plaider pour des opportunités récréatives accessibles et inclusives dans la province.

Faites-vous toujours de la voile??
Je possède un Kirby 25 avec un partenaire et nous allons dans l’eau la semaine prochaine, ce qui me permet toujours de dire mes trois mots favoris : « Allons faire de la voile »!


  • Rolex
  • Helly Hansen
  • Gallagher Skippers' Plan
  • MasterCard BMO Voile Canada
  • Government of Canada