Sur le pont : Jacob Saunders

April 5, 2022

Sur le pont : Jacob Saunders

Les Olympiens et frères Jacob et Graeme Saunders ont lancé l’initiative Dinghy Locker, contribuant à soutenir les athlètes en voile dans le besoin. Discussion « Sur le pont » avec l’Olympien à deux reprises de Chester, en Nouvelle-Écosse, Jacob Saunders.

Félicitations pour cette nouvelle initiative! Pourriez-vous nous donner plus de détails à ce sujet?
Cette initiative a débuté dernièrement par un don de mon frère et moi au programme junior de notre club local d’une pile de combinaisons en néoprène légèrement usées et d’autres équipements de voile dinghy. L’idée est de donner de vieux équipements de voile pour qu’ils puissent être utilisés par des jeunes athlètes enthousiastes qui peuvent être à court de ressources dans un sport dispendieux. Beaucoup de familles vivent présentement un stress financier, et nous voulons supporter les athlètes juniors et aider à briser des barrières du sport.

Quel genre d’équipement recherchez-vous principalement?
Nous recherchons principalement des équipements de dinghy de petites tailles, ce qui pourrait être n’importe quoi comme des combinaisons en néoprène, de l’équipement pour le mauvais temps, des vestes de sauvetage, des gants, des bottes, tout ce dont un jeune athlète peut avoir besoin pour rester au chaud et avoir du plaisir sur l’eau!

Et si les gens d’à travers le pays voudraient contribuer?
Ils sont les bienvenues! Nous espérons faire grandir l’initiative Dinghy Locker avec une plus grande sélection d’équipements, et nous nous attendons à ce que ceux que nous avons maintenant partent rapidement. Veuillez contacter Christine Santimaw à christine@santimaw.ca ou le Chester Yacht Club Jr. Sailing sur Instagram @chesterycjuniorsailiing afin de coordonner un don. J’ai déjà reçu des appels de quelques amis par les médias sociaux qui donneront de vieux équipements. C’est le bon temps pour faire le ménage du printemps, et vos vieux équipements pourraient être utilisés pour faciliter la vie des familles des jeunes athlètes et les aider à avoir du succès dans le sport!

Comment en êtes-vous arrivés avec cette idée?
Ma blonde et moi faisions le ménage du printemps et on discutait de quoi faire avec tous mes vieux équipements de voile dinghy. Elle a suggéré que des enfants locaux en feraient une bonne utilisation. Je me souviens d’avoir utilisé beaucoup d’équipement d’occasion lors de ma carrière junior, et j’étais d’accord que ce serait une bonne idée de redonner. Graeme avait une boite d’équipement à la maison de mes parents, et il a également accepté de faire un don. Helly Hansen est tellement un grand supporteur de l’équipe canadienne de voile, alors Graeme et moi avons beaucoup d’équipement légèrement usé à donner. J’ai contacté Christine Santimaw, la directrice de l’entraînement en voile et du programme de voile Star au Chester Yacht Club, et elle a beaucoup aimé l’idée.

Est-ce que l’équipement sera donné localement, au sein du Chester Yacht Club, ou à un niveau national?
Présentement, le programme vise à supporter les athlètes juniors au Chester Yacht Club, et autres clubs près dans la province. L’objectif est de supporter ces jeunes athlètes qui peuvent avoir des ressources limitées à dépenser sur de l’équipement de voile. Je serais ravi si plus de membres de l’équipe nationale actuelle ou d’avant feraient quelque chose du genre au sein de leur club local!

Comment ça se passe depuis Tokyo 2020?
Occupé! Je suis immédiatement retourné au travail lors de mon retour à la maison et j’ai pu terminer une année couronnée de succès avec la compagnie (Mosher Engineering). J’ai hâte à l’été à Chester où j’ai récemment acheté une maison.

Quelle est votre évaluation de vos deuxièmes Jeux olympiques?
Une compétition extrêmement difficile, mais avec une belle récompense. Nous avions tous les deux des emplois pendant notre préparation vers les Jeux, et nous n’avons pas eu autant de temps de préparation ou pour compétitionner contre d’autres flottes. Toutefois, l’expérience était complètement très gratifiante et je suis fier d’avoir à nouveau représenté mon pays.

Quel est votre meilleur souvenir?
De supporter ma coéquipière Sarah Douglas lors de la course des médailles alors qu’elle était si près de remporter une médaille. Également, d’encourager mes amis en classe 470 et de voir leurs célébrations après avoir remporté une médaille.

Et maintenant, est-ce que vous regardez vers Paris 2024?
Cette fois, je suis vraiment à la retraite. Je me concentre afin de faire grandir ma carrière, de me bâtir une vie qui inclut de la croisière et des courses locales amusantes, et de redonner à la communauté de voile qui m’a tellement donné.

Que faites-vous maintenant?
Je suis un gestionnaire de projet à Mosher Engineering Ltd. Je suis également impliqué au sein du programme Broader Reach (https://www.broaderreach.ca) au Armdale Yacht Club à Halifax en tant que bénévole et je travaille avec d’autres programmes afin de promouvoir et d’élargir l’accès à la voile en Nouvelle-Écosse.

Est-ce que vous naviguez encore souvent?
J’ai un petit Mirage 24 qui n’a pu se rendre à l’eau l’été dernier alors que j’ai passé tout mon temps libre à m’entraîner en 470. J’ai hâte de faire de la voile de croisière et de compétitionner contre d’autres bateaux de mes amis.


  • Rolex
  • Helly Hansen
  • Gallagher Skippers' Plan
  • BMO Sail Canada MasterCard
  • Government of Canada