Sarah Douglas termine 5e, à six points du podium, à la Semaine olympique française à Hyères

April 30, 2022

Sarah Douglas termine 5e, à six points du podium, à la Semaine olympique française à Hyères

Kingston, le 30 avril 2022 – L’athlète en voile canadienne Sarah Douglas de Toronto, en Ontario, a terminé au cinquième rang à la compétition de la Semaine olympique française présentée depuis lundi à Hyères, en France, à seulement six points de la médaille de bronze.

Qualifiée en quatrième place pour la course des médailles à la suite des 10 courses préliminaires, Douglas, qui avait remporté la médaille d’or en ILCA 6 à la Coupe du monde Hempel de World Sailing en Espagne il y a quelques semaines, a pris le cinquième rang lors de la course des médailles tenue samedi, l’épreuve finale où les points sont doublés, pour récolter 10 points supplémentaires et terminer au cinquième rang.

Avec un total de 119 points accumulés au cours de la semaine de compétition, Sarah Douglas a terminé à seulement six points de la médaille de bronze remportée par Louise Cervera de la France. La Polonaise Agata Barwinska a gagné l’or, suivie de la Française Marie Barrue. Emma Plasschaert de la Belgique, quatrième aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, a pris la même position pour devancer Sarah Douglas. Hannah Snellgrove de la Grande-Bretagne, médaillée d’argent à la Coupe du monde de World Sailing, a suivi Douglas en sixième place.

« Je suis contente de ma cinquième position après une semaine remplie de défis incluant 65 bateaux en action, des parcours de courses quelques fois plus petits que ce dont nous sommes habituées ainsi que des conditions difficiles. J’ai fait plusieurs erreurs mais je suis heureuse d’avoir appris de celles-ci et j’ai travaillé fort pour diminuer les dommages lors de quelques courses », a déclaré Sarah Douglas qui a récolté trois victoires et des quatrièmes, cinquièmes, 12e, 16e, 29e, 40e et 47e positions à travers ses 11 courses de la semaine.

« Je savais que je serais fatiguée à la fin d’un long séjour en Europe mais je suis fière comment mon entraîneur Vaughn Harrison et moi avons géré le tout, de notre communication et comment nous avons travaillé ensemble comme équipe. Je suis honorée de travailler avec un grand entraîneur. En général, je suis contente de mon bon départ pour cette saison européenne », a ajouté Douglas qui se préparera maintenant pour la prochaine Coupe du monde de World Sailing en Hollande du 1er au 5 juin.

Ten Hove et Millen à un point de la course des médailles
En 49erFX, l’équipe d’Ali ten Hove (Kingston, ON) et de Mariah Millen (Toronto, ON) a raté le top 10 et une qualification pour la course des médailles par seulement un point pour conclure la compétition en 11e position.

« Ce fût cinq journées de belles courses contre les meilleures équipes au monde », a déclaré l’équipe qui a notamment récolté des top 10 à huit reprises au cours de leurs 15 courses de cette semaine, dont des troisièmes positions à deux reprises ainsi que des quatrièmes positions à deux occasions. « Nous avons manqué la course des médailles par seulement un point, mais nous sommes vraiment contentes avec le progrès que nous faisons en tant qu’équipe. Nous nous concentrons sur les petites choses et nous améliorons nos habiletés à chaque course. Nous quittons cette compétition avec le sourire et, en même temps, affamées pour encore plus. »

En ILCA 7, Fillah Karim de Vancouver, en C.-B., a été le meilleur des 10 Canadiens en action avec une 28e position

« Je suis content de terminer ce passage en Europe sur une note positive avec mon meilleur résultat personnel à une compétition de ce calibre, a déclaré Fillah Karim. Il y a eu beaucoup de changements récemment avec l’arrivée d’Andrew Lewis comme entraîneur de l’équipe nationale en ILCA 7 ainsi que la formation d’un groupe fort de navigateurs canadiens en Laser qui travaillent ensemble. C’est bien de voir que ces collaborations nous mènent vers la bonne direction alors que nous visons les prochains Championnats du monde au Mexique. »

Les résultats complets sont disponibles au https://sof.ffvoile.fr/results/.

Résultats canadiens à la compétition de la Semaine olympique française à Hyères, en France
ILCA 6 (/65)
5. Sarah Douglas (Toronto, ON, ABYC)
39. Clara Gravely (Toronto, ON, ABYC)
46. Maura Dewey – (Victoria, C.-B., RVYC)
50. Coralie Vittecoq – (Montréal, QC, Pointe-Claire YC/BLBC)

49erFX (/38)
11. Ali ten Hove (Kingston, ON) & Mariah Millen (Toronto, ON) – Kingston YC/RCYC

ILCA 7 (/129)
28. Fillah Karim (Vancouver, C.-B., RVYC)
46. Luke Ruitenberg (St. Margaret’s Bay, N.-É., RNSYS)
62. Ryan Anderson (Halifax, N.-É., RNSYS)
66. James Juhasz (Oakville, ON, BHYC)
82. Forrest Wachholz (Innisfil, ON, Barrie YC)
106. Liam Bruce (Oakville, ON, Port Credit YC)
109. Ben Flower (Tobermory, ON, Tobermory YC)
118. Ian Elliott (Victoria, C.-B. RVYC/HKKK/MKS)
121. Francis Charland (Île Cadieux, QC, CVDM)
126. Kofi Dinel (Montréal, QC, BLBC)

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Voile Canada à fr.sailing.ca.

À propos de Voile Canada
Fondé en 1931, Voile Canada est l’organisme national régissant le sport de la voile au pays. Voile Canada est un leader mondial fier de ses athlètes de calibre international, et du fait que ce sport peut être pratiqué pendant toute une vie dans un milieu inclusif. L’organisation et ses membres sont engagés vers l’excellence en développant et en entraînant ses leaders, athlètes, navigateurs, instructeurs, entraîneurs et officiels. Avec le précieux soutien de ses partenaires, les associations provinciales de voile et les membres de clubs, les écoles, les organisations et parties prenantes, la voile se voit promouvoir dans toutes ses formes. En établissant les standards et en présentant des programmes allant du plan d’eau près de la maison jusqu’au podium pour les Canadiens de tous âges et toutes habiletés, des canots aux quillards, de la croisière à la navigation, de la planche à voile au motonautisme, en passant par l’accessibilité de la voile pour tous, Voile Canada établit un sport pour l’excellence, un sport pour la vie et un sport pour tous.

Sport au programme olympique depuis les premiers Jeux en 1896, à l’exception de 1904, la poursuite du succès aux Jeux est ce qui alimente le focus de Voile Canada alors que les athlètes canadiens ont jusqu’ici remporté neuf médailles olympiques et cinq des Jeux paralympiques.


  • Rolex
  • Helly Hansen
  • Gallagher Skippers' Plan
  • MasterCard BMO Voile Canada
  • Government of Canada