Sarah Douglas au 6e rang au Championnat européen de voile en ILCA 6 2022

November 21, 2022

Sarah Douglas au 6e rang au Championnat européen de voile en ILCA 6 2022

Fillah Karim enregistre la meilleure performance canadienne en ILCA 7 à cette compétition depuis au moins 2016

Kingston, le 21 novembre 2022 – L’athlète en voile canadienne Sarah Douglas de Toronto a pris le 6e rang au Championnat européen en ILCA 6 2022 qui s’est conclu lundi à Hyères, en France.

Au cours des dix courses présentées depuis mercredi, Sarah Douglas a terminé dans le top cinq à cinq reprises et a été en première ou deuxième position pendant plusieurs jours. Mais une journée difficile dimanche l’a fait glisser en sixième place qu’elle a pu protéger lors de la dernière journée de compétition lundi qui impliquait un haut niveau d’athlètes considérant que 10 des 14 meilleures aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 étaient en action. À la même compétition tenue en Pologne en 2020, Douglas avait également pris le sixième rang.

Agata Barwinska de la Pologne a remporté la médaille d’or parmi les 110 concurrentes, suivie de Maud Jayet de la Suisse et de Marit Bouwmeester des Pays-Bays, elle qui avait également remporté la médaille de bronze aux Jeux de Tokyo 2020.
« Le podium m’a échappé dimanche mais je suis très contente d’avoir atteint mes objectifs en termes de processus cette semaine », a déclaré Sarah Douglas. « Ça été une semaine difficile et froide à Hyères, mais je suis heureuse d’avoir conclu la saison sur une bonne note. »

Le Championnat européen était la dernière compétition de la saison pour les classes ILCA.

« Ça été une longue année marquée par des hauts et des bas et c’est maintenant le temps de prendre une pause bien méritée de mon bateau avant de commencer la saison 2023 », a ajouté Douglas. « Le prochain Championnat européen est déjà dans quatre mois en Italie au mois de mars. »

Maura Dewey de Victoria, en Colombie-Britannique a pris le 70e rang.

Fillah Karim : meilleure performance masculine canadienne à cette compétition depuis au moins 2016
Le Championnat européen en ILCA 7 était également présenté en même temps et Fillah Karim de Vancouver a été le meilleur Canadien avec une 34e position sur 169 compétiteurs, ce qui représente la meilleure performance canadienne à cette compétition depuis au moins 2016. En 2018 en France, Robert Davis avait terminé en 36e position.

Pavlos Kontides de Chypre a terminé au premier rang, suivi de Michael Beckett de la Grande-Bretagne et de Kaarle Tapper de la Finlande.

En 42e position dimanche, Karim a terminé au neuvième rang lors de la dernière course de l’événement lundi pour grimper au 34e rang, améliorant ainsi sa 42e position de l’an dernier.

Fillah Karim a été le meilleur Canadien parmi les huit en action en ILCA 7. James Juhasz d’Oakville, en Ontario, qui était également dans la flotte d’or, a terminé 57e, pendant que Luke Ruitenberg de St. Margarets Bay, en Nouvelle-Écosse, a pris la 74e position, Ben Flower de Tobermory, en Ontario, la 100e, Forrest Wachholz d’Innisfil, en Ontario, la 106e, Norman Struthers de Toronto, la 109e, Ryan Anderson d’Halifax, la 110e, et Daniel Connors de Bedford, en Nouvelle-Écosse, la 156e.

Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site internet de Voile Canada au www.sailing.ca.

À propos de Voile Canada
Fondé en 1931, Voile Canada est l’organisme national régissant le sport de la voile au pays. Voile Canada est un leader mondial fier de ses athlètes de calibre international, et du fait que ce sport peut être pratiqué pendant toute une vie dans un milieu inclusif. L’organisation et ses membres sont engagés vers l’excellence en développant et en entraînant ses leaders, athlètes, navigateurs, instructeurs, entraîneurs et officiels. Avec le précieux soutien de ses partenaires, les associations provinciales de voile et les membres de clubs, les écoles, les organisations et parties prenantes, la voile se voit promouvoir dans toutes ses formes. En établissant les standards et en présentant des programmes allant du plan d’eau près de la maison jusqu’au podium pour les Canadiens de tous âges et toutes habiletés, des canots aux quillards, de la croisière à la navigation, de la planche à voile au motonautisme, en passant par l’accessibilité de la voile pour tous, Voile Canada établit un sport pour l’excellence, un sport pour la vie et un sport pour tous.

Sport au programme olympique depuis les premiers Jeux en 1896, à l’exception de 1904, la poursuite du succès aux Jeux est ce qui alimente le focus de Voile Canada alors que les athlètes canadiens ont jusqu’ici remporté neuf médailles olympiques et cinq des Jeux paralympiques.


  • Rolex
  • Helly Hansen
  • Gallagher Skippers' Plan
  • BMO Sail Canada MasterCard
  • Government of Canada