Qualification historique de Sarah Douglas pour la course des médailles en Laser Radial à Tokyo 2020

July 30, 2021

Qualification historique de Sarah Douglas pour la course des médailles en Laser Radial à Tokyo 2020

Elle sera la première Canadienne à terminer dans le top 10 de cette épreuve olympique

Kingston, le 30 juillet 2021 – Sarah Douglas deviendra la première athlète en voile canadienne à participer à la course des médailles en Laser Radial et à terminer la compétition dans le top 10 de cette catégorie à la suite de sa qualification pour la course des médailles. Celle-ci aura lieu dans la nuit de samedi à dimanche à compter de 2 h 33 (HE) à Enoshima.

La nuit dernière, Sarah Douglas a complété les courses préliminaires de belle façon avec des quatrième et deuxième positions lors des deux dernières épreuves, ce qui lui a permis de grimper de quatre positions, soit de 8e à 4e.

Sarah Douglas participera à la course des médailles avec 82 points, soit trois de moins que la détentrice du troisième rang, Josefin Olsson (79 points) de la Suède, et 11 points derrière Marit Bouwmeester (71 points) des Pays-Bas. Anne-Marie Rindom du Danemark mène toujours la compétition avec 64 points.

« Je ne peux pas le croire, je suis sans mot, a déclaré Sarah Douglas. « Aujourd’hui, c’était vraiment un point tournant pour moi. Je suis allée sur l’eau sans attente, en m’en tenant au processus, et je ne peux pas être plus heureuse quant à comment ça s’est passé. J’ai obtenu de bons pointages et je suis très contente. Je suis surprise d’avoir pu monter autant dans le classement. »

« Et maintenant, j’ai la chance de remporter une médaille. Peu importe ce qui va se passer, je suis très fière quant à comment j’ai navigué et de ce que j’ai accompli jusqu’ici. Mais je vais tout donner, j’y vais le tout pour le tout à ce point-ci. »

Première historique pour le Canada
Sarah Douglas deviendra la première Canadienne à participer à la course des médailles en Laser Radial depuis l’entrée de cette épreuve aux Jeux olympiques en 2008 à Pékin. Brenda Bowskill a réalisé la meilleure performance canadienne en Laser Radial avec une 16e position aux Jeux de Rio en 2016.

Avant l’épreuve du Laser Radial, une autre épreuve féminine en solitaire était présentée aux Jeux olympiques de 1992 à 2004 inclusivement, soit celle de Dinghy en solitaire féminin. La meilleure performance canadienne a été réalisée par Beth Calkin en 2000 à Sydney avec une 11e place.

Il s’agira de la première présence canadienne à une course des médailles depuis les Jeux olympiques de 2012. Zachary Plavsic, du côté masculin, et Nikola Girke, du côté féminin, avaient participé à la course des médailles dans les classes RS:X pour terminer respectivement 8e et 10e.

La première épreuve de voile exclusivement féminine aux Jeux olympiques a été présentée à Séoul en 1988 avec celle du double féminin Dinghy 470.

La course des médailles
Pour chaque épreuve de voile olympique, les athlètes participent à 10 (470, Laser, Laser Radial, Finn) ou 12 (49er, 49er FX, RS:X, Nacra 17 Foiling) courses préliminaires. Pour chacune de ces courses, les navigateurs obtiennent des points selon leur classement (par exemple : la position 1 récolte 1 point). De plus, le pire résultat de la compétition pour chaque compétiteur ou équipe est éliminé.

Les 10 meilleurs athlètes ou équipes à la suite de ces courses préliminaires se qualifient pour les courses des médailles, une seule course à laquelle prennent part les dix meilleurs et où les points sont doublés.

L’athlète ayant le pointage le plus bas à la fin de la compétition remporte les honneurs, alors que les points récoltés lors des courses préliminaires sont additionnés à ceux obtenus lors des courses des médailles.

Les amateurs de voile peuvent voir les courses de voile :
1. Par la webdiffusion offerte par CBC Sports (https://www.cbc.ca/sports/olympics/summer/sailing/streaming-schedule) et Radio-Canada Sports (https://ici.radio-canada.ca/jeux-olympiques/sport/voile);
2. Par un outil de suivi virtuel en direct des courses disponible sur le site Internet de Voile Canada au https://fr.sailing.ca/events/2020-olympic-games/ (onglet Courses en direct);
3. En rediffusion à CBC Sports (https://www.cbc.ca/player/sports/olympics/sailing) ou à Radio-Canada Sports (https://ici.radio-canada.ca/jeux-olympiques/sport/voile).

Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Voile Canada à https://www.sailing.ca/.

À propos de Voile Canada
Fondé en 1931, Voile Canada est l’organisme national régissant le sport de la voile au pays. Voile Canada est un leader mondial fier de ses athlètes de calibre international, et du fait que ce sport peut être pratiqué pendant toute une vie dans un milieu inclusif. L’organisation et ses membres sont engagés vers l’excellence en développant et en entraînant ses leaders, athlètes, navigateurs, instructeurs, entraîneurs et officiels. Avec le précieux soutien de ses partenaires, les associations provinciales de voile et les membres de clubs, les écoles, les organisations et parties prenantes, la voile se voit promouvoir dans toutes ses formes. En établissant les standards et en présentant des programmes allant du plan d’eau près de la maison jusqu’au podium pour les Canadiens de tous âges et toutes habiletés, des canots aux quillards, de la croisière à la navigation, de la planche à voile au motonautisme, en passant par l’accessibilité de la voile pour tous, Voile Canada établit un sport pour l’excellence, un sport pour la vie et un sport pour tous.

Sport au programme olympique depuis les premiers Jeux en 1896, à l’exception de 1904, la poursuite du succès aux Jeux est ce qui alimente le focus de Voile Canada alors que les athlètes canadiens ont jusqu’ici remporté neuf médailles olympiques et cinq des Jeux paralympiques.


  • Rolex
  • Helly Hansen
  • Gallagher Skippers' Plan
  • BMO Sail Canada MasterCard
  • Government of Canada