L’Olympien canadien de Tokyo 2020 Evan DePaul annonce sa retraite de la voile de compétition

October 27, 2022

L’Olympien canadien de Tokyo 2020 Evan DePaul annonce sa retraite de la voile de compétition

Kingston, le 27 octobre 2022 – L’athlète canadien en voile Evan DePaul de Burlington, en Ontario, qui a représenté le pays dans l’épreuve de 49er aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, a annoncé sa retraite de la voile de compétition aujourd’hui.

Evan DePaul a débuté la voile en 2010 au sein du Royal Hamilton Yacht Club où il a rejoint l’équipe de course dans l’épreuve en double de 420. En 2015, il a fait équipe avec Will Jones en 49erFX alors que les deux athlètes faisaient partie du même club et étaient tous les deux à la recherche d’un nouveau partenaire de voile. Un an plus tard, l’équipe a fait la transition vers la classe de 49er pour ensuite être couronnée gagnante des Championnats nord-américains ainsi que des Championnats du monde juniors de 2017 devant une foule locale à Kingston. Evan et Will ont ensuite représenté le Canada aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 où ils ont pris la 19e position.

« Il y a dix ans, alors que je n’étais qu’un enfant qui participait à des camps estivaux de voile, j’ai commencé à rêver de représenter mon pays aux Jeux olympiques et d’y remporter une médaille d’or », s’est souvenu Evan DePaul. « J’ai passé la majorité de mes huit années avec ceci comme objectif et j’y ai dédié ma vie. Après avoir développé autant d’habiletés et réalisé plusieurs grands accomplissements que j’ai rêvé lorsque j’étais un jeune garçon avec mon partenaire de voile Will, je peux maintenant regarder le tout avec fierté en tant qu’adulte concernant ce que nous avons appris et réalisé. La poursuite de l’atteinte d’un tel niveau de performance dans n’importe quel secteur est un objectif énorme, qui vient avec des sacrifices à plusieurs autres niveaux de la vie et sans quoi vous ne pouvez atteindre ce sommet de succès. »

« Au cours des dernières années, j’ai senti que mes priorités et intérêts avaient changé vers d’autres directions, cherchant à explorer ce que d’autres grandes expériences de vie ont à offrir », a ajouté DePaul. « Aussi difficile que cela est à faire face, je ne crois pas que j’aiderais l’équipe ou moi-même pour l’atteinte de ce grand objectif sans cette passion profonde. Je crois que c’est le temps pour moi de quitter et d’explorer d’autres avenues dans la vie qui piquent ma curiosité, et de donner à Will et à l’équipe canadienne de voile la possibilité de poursuivre cette poursuite avec les bonnes personnes et le niveau d’engagement qu’ils ont besoin et qu’ils méritent. »

« Au nom de Voile Canada, j’aimerais remercier et féliciter Evan pour sa carrière en voile et spécialement ses performances avec Will lors des Championnats nord-américains et des Championnats du monde juniors de 2017 », a déclaré le directeur de la haute performance de Voile Canada, Mike Milner. « Je désire également souligner tout le travail qu’il a fait avec Will pour être prêt pour les Jeux olympiques de 2020, incluant un délai d’un an en raison de la pandémie, ce qui n’a pas été facile pour tout le monde, tant physiquement que mentalement. Félicitations Evan pour ta carrière et merci encore pour tout ce que tu as fait tout en représentant fièrement le Canada au niveau international. »

DePaul prendra maintenant du temps pour relaxer et il voulait également en profiter pour remercier quelques personnes, en commençant avec son partenaire en 49er Will Jones.

« J’aimerais tout d’abord et avant tout remercier Will Jones. Nous avons navigué ensemble tout au long de nos carrières de voile olympique et avons tellement développé de choses ensemble. Il a tellement été un partenaire incroyable, et je crois que je n’aurais pas réalisé autant d’accomplissements ou devenu la personne que je suis sans lui. Je suis très content de pouvoir l’appeler mon ami après ce parcours incroyable et je veux lui souhaiter la meilleure des chances quant à sa prochaine étape dans son parcours. »

« Mes parents Julie et Mark, ainsi que les parents de Will, Rich et Kathy, ont été fondamentaux à rendre ce rêve possible. Le support qu’ils ont donné a été sans précédent et ils ont permis, tout en nous poussant, à poursuivre cette passion. Mes parents m’ont supporté à travers tous les obstacles tout au long du parcours, et m’ont enseigné tellement de précieuses leçons de vie. Je ne peux les remercier assez. »

« Tous les coéquipiers avec qui j’ai eu le plaisir de m’entraîner et de compétitionner contre ont rendu l’expérience agréable et mémorable alors que nous poursuivions ce but commun et parcouru le monde ensemble. Je leur souhaite à tous le meilleur dans la poursuite de leurs objectifs en voile. À mes entraîneurs, quand j’étais jeune en voile jusqu’au niveau olympique, en particulier Ken Dool et Krzysztof Kierkowski, merci pour tout le support et les connaissances que vous m’avez partagées à travers les années, me poussant et en me développant à être le meilleur navigateur et la meilleure personne que je peux être. Merci également à Voile Canada, à l’Institut du sport canadien en Atlantique et à Sport Canada, qui m’ont donné cette opportunité incroyable de représenter le Canada à un tel haut niveau, et qui m’ont offert toutes les ressources qui ont rendu le tout possible à faire. »

« Merci à ma partenaire Jessee qui est toujours à mes côtés et qui m’a supporté tout au long de ces décisions difficiles à faire. Finalement, à tous ceux qui m’ont suivi tout au long de mon parcours, comme les membres du RHYC et mes amis, merci d’avoir cru en moi et pour tous les conseils et le support que vous avez démontrés. Ce fut incroyable et un grand facteur de motivation pour me pousser vers cet objectif. »

Même s’il quitte la voile de compétition, Evan DePaul désire à rester impliqué dans le sport.

« La voile fera toujours partie de ma vie, j’en suis certain. J’aimerais partager mes connaissances avec les groupes des plus jeunes et aider l’équipe canadienne de voile de n’importe quelle façon afin qu’ils poursuivent leurs buts. Je ferai donc surement des sessions d’entraînement ici et là. J’explore quelques options de voile professionnelle dans de plus gros bateaux, un aspect que je n’ai pas eu la chance d’essayer encore avec l’engagement nécessaire à la voile olympique. Outre que ça, j’ai hâte de faire de la voile en dinghy juste pour le plaisir et d’aller naviguer avec mes parents et amis. »

À propos de Voile Canada
Fondé en 1931, Voile Canada est l’organisme national régissant le sport de la voile au pays. Voile Canada est un leader mondial fier de ses athlètes de calibre international, et du fait que ce sport peut être pratiqué pendant toute une vie dans un milieu inclusif. L’organisation et ses membres sont engagés vers l’excellence en développant et en entraînant ses leaders, athlètes, navigateurs, instructeurs, entraîneurs et officiels. Avec le précieux soutien de ses partenaires, les associations provinciales de voile et les membres de clubs, les écoles, les organisations et parties prenantes, la voile se voit promouvoir dans toutes ses formes. En établissant les standards et en présentant des programmes allant du plan d’eau près de la maison jusqu’au podium pour les Canadiens de tous âges et toutes habiletés, des canots aux quillards, de la croisière à la navigation, de la planche à voile au motonautisme, en passant par l’accessibilité de la voile pour tous, Voile Canada établit un sport pour l’excellence, un sport pour la vie et un sport pour tous.

Sport au programme olympique depuis les premiers Jeux en 1896, à l’exception de 1904, la poursuite du succès aux Jeux est ce qui alimente le focus de Voile Canada alors que les athlètes canadiens ont jusqu’ici remporté neuf médailles olympiques et cinq des Jeux paralympiques.


  • Rolex
  • Helly Hansen
  • Gallagher Skippers' Plan
  • BMO Sail Canada MasterCard
  • Government of Canada