Eight Bells: ROBERT WARDEN McKimm

May 6, 2020

Eight Bells:  ROBERT WARDEN McKimm

Voile Canada est profondément attristé d’apprendre le décès d’un membre de la communauté de la voile, Robert Warden McKimm.

Le 4 mai, à Ottawa. Époux de Margo (Grace) McKimm (2008), père de John Warden (Nathalie Lanctot) de Londres, Angleterre et Martha Grace (Dennis Darby) de Toronto. Fier grand-père de Lydia et Andrew McKimm et Grace et Max Valihora. Frère dévoué de feu Charles, George, Barbara (Beattie), Joan (Fairbairn) et Sheila. Le plus jeune fils de Charles McKimm M.C. et Anita (Warden) McKimm, Ward a grandi à Smiths Falls, en Ontario, où sa famille était propriétaire du journal local, The Record News, qui avait été fondé par son grand-père. Après avoir obtenu son diplôme du Victoria College de l’Université de Toronto, il a étudié le droit à Osgoode Hall et a rejoint le ministère de la Justice en 1953, où il a exercé diverses fonctions, notamment en qualité d’avocat en chef du Conseil privé. Il a par la suite quitté le gouvernement pour un cabinet privé et a connu une carrière réussie, dont un des faits saillants a été pour l’appelant dans Canadian Aero Service Ltd. c. O’Malley, une affaire civile de premier plan décidée par la Cour suprême sur la responsabilité des administrateurs et des officiers.

Enfant, Ward a passé la plupart de ses étés sur l’île de sa famille sur le lac Rideau, où il a découvert ce qui allait être un amour de la voile pour toute la vie. Passionné de sport polyvalent, son amour de la compétition l’a finalement amené à devenir actif dans les courses de dériveurs internationaux 14 pieds et Flying Dutchman de 1956 à 1968. Pendant ce temps, il a été membre des équipes canadiennes qui ont remporté les championnats 1956 et 1961. Championnats du monde 14 internationaux, a terminé 2e aux Championnats du monde 14 internationaux 1965 et Champion canadien 14 international 1965. Dans le Flying Dutchman, il a remporté le Championnat nord-américain de 1963 et l’Omnium canadien de 1962. Il a également reçu le trophée Stevenson, la coupe Converse, la coupe du président, D.P. Trophée Kirby Memorial et Trophée Vicomte Alexandre de Tunis. Dans les années 1970, il a quitté la pratique du droit pour rejoindre son ami et ancien partenaire de navigation de International 14 Ian Bruce pour développer le voilier Laser, qui est finalement devenu et est toujours la plus grande classe de voiliers au monde. Le premier championnat nord-américain de laser a eu lieu en 1971 et le premier championnat du monde de laser en 1974. Ward a participé à ces championnats de laser et à bien d’autres plus tard et est devenu l’un des meilleurs marins de Laser au monde. Dans les années 80, 90 et 00, Ward a été engagé dans diverses activités entrepreneuriales et a passé tout son temps libre à son chalet sur 31 Mile Lake, près de Gracefield, au Québec, où jusqu’à 85 ans il a enseigné la voile et organisé des régates pour compagnons de maison et amis. Il a été intronisé au Temple de la renommée internationale 14 en 2013. Ward a été consacré à Margo, sa femme de 46 ans, sa famille et ses petits-enfants bien-aimés. Il nous manquera beaucoup et restera dans les mémoires. Un service commémoratif aura lieu à l’automne. Dons, si désiré, à Voile Canada, www.sailing.ca.


  • Rolex
  • Helly Hansen
  • Gallagher Skippers' Plan
  • MasterCard BMO Voile Canada
  • Government of Canada