Hyères, France is hosting the third round of the 2018 World Cup Series. More than 830 sailors from 46 nations, sailing in one Para World Sailing event and the ten Olympic classes will race in the French town from 22-29 April 2018 © Jesus Renedo/Sailing Energy/World Sailing

Sarah
Douglas

Sarah Douglas

Bio Athlète

Née à Burlington, en Ontario, Sarah Douglas a grandi sur l’île de la Barbade où elle a débuté la voile à l’âge de sept ans. Débutant dans la catégorie Optimiste, elle a compétionné aux Championnats du monde et nord-américains et est devenue championne nationale canadienne avant l’âge de 15 ans.

Après avoir grandi en classe Optimiste, Sarah est retournée au Canada en 2008 pour faire transition vers la classe Laser Radial (ILCA 6). À partir de ce moment, elle est devenue l’une des meilleures jeunes navigatrices en voile au Canada. En 2010, elle s’est qualifiée pour représenter le Canada aux premiers Jeux olympiques de la jeunesse à Singapour où elle a terminé au 10e rang. Après une deuxième position aux Championnats nationaux juniors de 2010, Sarah a perdu son intérêt pour la compétition et a décidé de se tourner vers l’entraînement de jeunes athlètes au Ashbridge’s Bay Yacht Club, ce qu’elle a fait pendant deux étés.

En 2014, son rêve de compétitionner aux Jeux olympiques a été réallumé par la médaillée canadienne Rosie MacLennan qui a inspiré Sarah à revenir dans le sport et à poursuivre son objectif de remporter une médaille olympique. Après un baccalauréat en commerce en gestion marketing à l’Université de Guelph, Sarah est revenue à temps plein en voile et est membre de l’équipe canadienne de voile depuis 2015.

Classée maintenant comme l’une des meilleures athlètes en Laser Radial au monde, elle a enregistré des résultats impressionnants lors de plusieurs compétitions internationales, incluant une médaille d’or aux Jeux panaméricains de 2019 au Pérou. Sarah a qualifié le Canada aux Jeux olympiques en terminant au 6e rang aux Championnats mondiaux de 2018 en plus de terminer en première position aux Essais olympiques au début de l’année 2021.

À ses premiers Jeux olympiques à Tokyo, elle a terminé au 6e rang en Laser Radial ce qui représente la meilleure performance féminine canadienne à une épreuve individuelle en voile aux Jeux olympiques.

Athlete Stats

VilleToronto, ON
ClasseLaser Radial
ClubAshbridges Bay Yacht Club (ABYC)
Équipe2021 Équipe canadienne de voile

Résultats récents

Année Compétition Emplacement Placement
2021Jeux olympiques de 2020Tokyo, JPN6
2021ILCA Coach RegattaVilamoura, POR11
2021Compétition de qualification continentale européenne en Laser radial Vilamoura, POR 30
2021Laser Midwinters EastKey Biscayne, É.-U.1
2021Lauderdale OCRFort Lauderdale, É.-U.3
2021Clearwater OCRClearwater Beach, É.-U.3
2020Championnats du monde - Laser RadialMelbourne, Australie27
2020Championnats européensGdansk, Pologne6
2019Test de l'épreuve olympiqueEnoshima, Japon7
2019Championnats du monde - Laser RadialSakaiminato, Japon31
2019Jeux panaméricainsLima, PérouOR
2019Championnats européensPorto, Portugal15
2019Princess Sofia TrophyPalma, Espagne48
2019Coupe du mondeMiami, É.-U.10
2019Lauderdale OCRFort Lauderdale, É.-U.2
2018Championnats du monde - Laser RadialAarhus, Danemark6
2018Coupe du mondeEnoshima, Japon6
2018Coupe du mondeHyeres6
2018Princess Sofia TrophyPalma, Espagne32
2018Coupe du mondeMiami, USA37
2018Amérique du NordLong Beach, É.-U.2
2018Lauderdale OCRFort Lauderdale, É.-U.3
2017Championnats du monde - Laser RadialMedemblik, Pays-Bas12
2017Coupe du mondeMiami, É.-U.21
2017Kiel WeekKiel, Allemagne17
2016Championnats du monde - Laser RadialNuevo Vallarta, Mexique16
2016Princess Sofia TrophyPalma, Espagne41

  • Rolex
  • Helly Hansen
  • Gallagher Skippers' Plan
  • MasterCard BMO Voile Canada
  • Government of Canada