Ali ten Hove et Mariah Millen de retour à l’action avec une 8e position au 4e Grand Prix du Portugal

December 17, 2021

Ali ten Hove et Mariah Millen de retour à l’action avec une 8e position au 4e Grand Prix du Portugal

Photos : Sander van der Borch / Lloyd Images (World Sailing/Oman Sail) & Joao Costa Ferreira (Osga_Photo/Vilamoura Sailing)

Pendant ce temps, 13 jeunes navigateurs en voile canadiens gagnent de l’expérience internationale aux Championnats du monde de la jeunesse en voile 2021

Kingston, 17 décembre 2021 – Les Olympiennes en voile canadiennes Ali ten Hove et Mariah Millen ont pris le 8e rang vendredi à l’épreuve de 49er FX au 4e Grand Prix du Portugal présenté à Vilamoura alors qu’elles compétitionnaient pour la première fois depuis les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Pendant ce temps, 13 jeunes navigateurs en voile canadiens complétaient leur dernière journée à la compétition internationale majeure des Championnats du monde de la jeunesse en voile 2021 à Oman.

Lors de la dernière journée du 4e Grand Prix du Portugal qui a débuté mardi, Ali ten Hove et Mariah Millen ont terminé la compétition sur une bonne note en récoltant la deuxième position lors de deux courses ainsi qu’une troisième place lors de la 12e et dernière course de l’événement.

« Nous avons eu tellement de plaisir à faire de la voile cette semaine », ont déclaré les deux membres de l’équipe canadienne qui avaient pris le 16e rang aux Jeux olympiques de 2020. « C’était la première fois que nous étions de retour sur l’eau depuis Tokyo et nous avons adoré ça. Nous étions rouillées et nous étions endolories après avoir navigué dans de grands vents pendant les quatre jours, mais nous avons conclu avec le plus gros sourire sur nos visages. Nous étions tellement excitées d’être de retour et de pouvoir commencer à travailler en vue de notre objectif pour Paris 2024! »

Championnats du monde de la jeunesse en voile 2021
Pendant ce temps, 13 jeunes navigateurs canadiens ont vu leur expérience à un événement majeur international prendre fin lors de la dernière journée des Championnats du monde de la jeunesse en voile 2021 présentés à Oman. Cette compétition, qui a débuté lundi, a vu la participation d’un total de 433 athlètes âgés entre 12 et 19 ans au 31 décembre 2021. Ils représentaient 56 pays et compétitionnaient dans 11 épreuves.

Parmi les faits saillants de l’équipe canadienne, notons :
-une 2e position dans la course #5 en ILCA 6 féminin par Annalise Balasubramanian;
-une 3e position dans la course #7 par les sœurs Riley et Finlay Macaulay en i420 féminin;
-une 6e position dans la course #5 en 29er féminin par Grace Poole et Jessica Hirschbold;
-des 7e et 8e positions respectivement dans les courses #3 et #7 par Jackson Macaulay et Andreas Steinitz en 29er masculin;
-une 7e position dans la course #4 en ILCA 6 masculin par Nathan Lafka.

« Je suis très heureuse de ma performance puisque c’est la première grande régate internationale à laquelle je participe depuis le début de la pandémie », a dit Annalise Balasubramanian. « Je suis contente de ma position au classement général et j’ai tellement appris au sujet des départs ainsi que de naviguer dans de grandes et intenses flottes. »

« Nous sommes contentes de notre performance, spécialement en considérant que nous avons terminé en troisième position lors de l’une de nos courses, ce qui était un gros fait saillant », ont commenté Riley et Finlay Macaulay. « Nous savons que nous aurions pu faire mieux mais, au final, nous avons eu du bon temps et c’était une expérience super amusante – une expérience d’une vie. Nous avons tellement appris! »

Résultats canadiens aux Championnats du monde de la jeunesse en voile 2021

22/46 – ILCA 6 féminin (Laser Radial)
Annalise Balasubramanian (Toronto, ON-RCYC & Ontario Sailing Team)
(R1: 30 / R2: BFD / R3: 18 / R4: 11 / R5: 2 / R6: 19 / R7: 27 / R8: 8 / R9: 33)

24/50 – Male ILCA 6 masculin (Laser Radial)
Nathan Latka (Toronto, ON-ABYC & Ontario Sailing Team)
(R1: 27 / R2: 27 / R3: 37 / R4: 7 / R5: 27 / R6: 29 / R7: 26 / R8: 28 / R9: 15)

21/24 – 29er masculin
Jackson Macaulay (Halifax, N.-É.-RNSYS)
Andreas Steinitz (Carrying Place, N.-É.-RNSYS)
(R1: 16 / R2: 21 / R3: 7 / R4: 24 / R5: 12 / R6: 14 / R7: 8 / R8: 19 / R9: 22 / R10: 14 / R11: 20 / R12: 19 / R13: 19)

20/24 – i420 masculin
Luke Strickland (Ottawa, ON-Nepean Sailing Club)
Christian Voyer (Ottawa, ON-Nepean Sailing Club)
(R1: 21 / R2: 19 / R3: 18 / R4: 19 / R5: 21 / R6: UFD / R7: 15 / R8: 20 / R9: 20)

16/16 – Male Kiteboarding
Tayne Steven (Rossland, C.-B., Interior Kiteboarding and Windsurfing Society)
(R1: NSC / R2: 16 / R3: 15 / R4: 14 / R5: 13 / R6: 16 / R7: 15 / R8: RET / R9: 14 / R10: 16 / R11: 15 / R12: 15 / R13: DNF / R14: 16 / R15: 14 / R16: 16 / R17: 15 / R18: 16)

18/18 – 29er féminin
Grace Poole (Victoria, C.-B.-RVYC)
Jessica Hirschbold (Victoria, C.-B.-RVYC)
(R1: 18 / R2: 14 / R3: UFD / R4: 14 / R5: 6 / R6: BFD / R7: 17 / R8: 11 / R9: 18 / / R10: 17 / R11: 17 / R12: 16 / R13: 18)

19/19 – i420 féminin
Riley Macaulay (Halifax, N.-É.-RNSYS)
Finlay Macaulay (Halifax, N.-É.-RNSYS)
(R1: 18 / R2: 17 / R3: 19 / R4: UFD / R5: 16 / R6: 19 / R7: 3 / R8: 19 / R9: UFD)

11/11 – Nacra mixte
Maya Heidenreich (Halifax, N.-É.-RNSYS)
Noah Adler (Lower Prospect, N.-É.-RNSYS)
(R1: 11 / R2: 10 / R3: 11 / R4: 12-DNF / R5: 11 / R6: 11 / R7: 11 / R8: 10 / R9: 11 / R10: 10 / R11: 11 / R12: 9 / R13: 11)

Des informations supplémentaires sont disponibles au www.sailing.ca.

À propos de Voile Canada
Fondé en 1931, Voile Canada est l’organisme national régissant le sport de la voile au pays. Voile Canada est un leader mondial fier de ses athlètes de calibre international, et du fait que ce sport peut être pratiqué pendant toute une vie dans un milieu inclusif. L’organisation et ses membres sont engagés vers l’excellence en développant et en entraînant ses leaders, athlètes, navigateurs, instructeurs, entraîneurs et officiels. Avec le précieux soutien de ses partenaires, les associations provinciales de voile et les membres de clubs, les écoles, les organisations et parties prenantes, la voile se voit promouvoir dans toutes ses formes. En établissant les standards et en présentant des programmes allant du plan d’eau près de la maison jusqu’au podium pour les Canadiens de tous âges et toutes habiletés, des canots aux quillards, de la croisière à la navigation, de la planche à voile au motonautisme, en passant par l’accessibilité de la voile pour tous, Voile Canada établit un sport pour l’excellence, un sport pour la vie et un sport pour tous.

Sport au programme olympique depuis les premiers Jeux en 1896, à l’exception de 1904, la poursuite du succès aux Jeux est ce qui alimente le focus de Voile Canada alors que les athlètes canadiens ont jusqu’ici remporté neuf médailles olympiques et cinq des Jeux paralympiques.


  • Rolex
  • Helly Hansen
  • Gallagher Skippers' Plan
  • MasterCard BMO Voile Canada
  • Government of Canada