Athlète masculin de l’année Gallagher Skippers’ Plan – Luke Ramsay

February 24, 2020

Athlète masculin de l’année Gallagher Skippers’ Plan – Luke Ramsay

Un Vancouverite né et élevé, il n’est pas surprenant que Luke Ramsay ait un amour profond pour les grands espaces. Il a grandi en naviguant au Royal Vancouver Yacht Club, et bien qu’à l’origine un navigateur Laser, Luke a participé aux plus hauts niveaux de compétition internationale dans une variété d’autres flottes. Luke a passé la décennie entre 2006 et 2016 au sein de l’équipe canadienne de voile, au cours de laquelle il a participé avec succès aux flottes Laser, 470 et Nacra, et est diplômé de l’UBC avec un diplôme en génie civil.

Olympien à deux reprises, Luke a navigué sur le 470 avec son partenaire Mike Leigh à Londres, en Angleterre en 2012, puis a fait équipe avec le vétéran olympien Nikola Girke pour participer à la Nacra 17 aux Jeux olympiques de Rio en 2016. Au-delà de ses efforts olympiques, Luke a également qualifié avec succès pour représenter le Canada au Sunfish à deux Jeux panaméricains, remportant la médaille d’argent en 2015 et en 2019.

 

Félicitations pour avoir été nommé Athlète masculin de l’année Gallagher Skippers’ Plan / et nominé comme l’un des finalistes du Rolex! Comment vous sentez-vous?

Merci! J’ai de la chance que le jury m’ait considéré pour ce prix.

 

Vous continuez à revenir pour plus et semble toujours réussir, quel est le secret?

La vérité est que j’aime juste naviguer, même quand je ne participe pas à de grands événements, j’aime juste être sur l’eau, donc ne jamais en être trop loin signifie que je ne suis pas aussi rouillé que vous ne le pensez. J’ai aussi le privilège d’avoir navigué dans de nombreuses classes différentes, donc j’adore revenir dans des classes que je n’ai pas navigué depuis un moment et parfois je me débrouille bien.

 

Lorsque vous ne naviguez pas ou ne vous entraînez pas, quels sont vos autres intérêts?

Je travaille pour un promoteur immobilier qui construit toutes sortes de projets, Aragon, depuis 3 ans, je suis absorbé par le travail et c’est super intéressant, toujours quelque chose de nouveau à apprendre. Annie (ma femme) et moi adorons le vélo de montagne, le ski hors-piste, la randonnée, la voile, aller à la gym et faire tout ce qui est en plein air. J’ai également développé récemment une saine addiction au squash, disons que je n’ai pas beaucoup de temps libre.

 

Quelle est la plus grande chose que vous ayez apprise au fil des ans et que vous souhaiteriez savoir lorsque vous avez commencé?

C’est quelque chose que j’essaie de transmettre à notre génération actuelle de jeunes marins, et quelque chose que j’ai complètement ignoré quand j’étais jeune. Il y a des principes fondamentaux sous-jacents à ce qui fait qu’un bateau va vite, ils ne sont pas compliqués, mais nous ne les enseignons pas aux jeunes marins, ils proviennent des bases mêmes de la dynamique des fluides, de l’aérodynamique et des propriétés mécaniques de base, cela semble compliqué mais cela est vraiment assez simple quand on l’explique. J’ai passé beaucoup de temps à courir après ma queue, à tout tester quand j’étais plus jeune et si quelqu’un avait pris le temps d’expliquer les bases, j’aurais appris beaucoup plus rapidement et j’aurais fait beaucoup mieux (mais qui sait vraiment ??). J’espère pouvoir aider la prochaine génération avec ce saut, nous avons déjà commencé ce processus en janvier à l’OCR avec l’équipe Laser.

 

Joignez-vous à nous pour récompenser les récipiendaires des Prix Voile Canada 2019 aux Prix Rolex du navigateur de l’année de Voile Canada le vendredi 6 mars 2020 à Toronto, en Ontario, au Carlu.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la soirée de remise des prix Sailor of the Year Awards de Sail Canada Rolex.

Achetez vos billets dès aujourd’hui!

Vous cherchez plus d’informations? Veuillez contacter sailcanada@sailing.ca

 

-30-


  • Rolex
  • Helly Hansen
  • Gallagher Skippers' Plan
  • MasterCard BMO Voile Canada
  • Government of Canada